BEP Photo en reconversion

Le CE3P   |   Transition Pro   |   Le financement    |   Le programme   |   Contact 

À un moment donné de votre parcours professionnel, vous pouvez ressentir le besoin de changer d’orientation. Les raisons peuvent être diverses et variées : la recherche de plus de satisfaction dans le travail, le besoin d’évolution, l’envie d’acquérir de nouvelles connaissances, …

Vous avez toujours rêvé de devenir photographe sans jamais oser sauter le pas ? Le CE3P vous propose de faire de votre passion votre métier et de donner ainsi un avenir à vos talents à travers sa formation diplômante duBEP de photographie en reconversion professionnelle inscrite au RNCP. 

Le CE3P : centre de formation agréé

Le CE3P est un centre de formation professionnelle agréé, déclaré le 26 mars 1971 à la préfecture de Police et le 3 février 1977 à la préfecture du Val de Marne. Le CE3P est enregistré sous le numéro d’activité n° 11 94 00 120 94 et il est inscrit au registre Datadock sous le numéro 0023526 depuis le 11 juillet 2017. Nos formations sont enregistrées sous DOKELIO / Défi métiers et KAIROS (portail Pôle Emploi).

Situé aux portes de Paris, le CE3P dispose de 2600m² équipés de studios professionnels, de salles numériques nouvelle génération ainsi que de laboratoires argentiques qui constituent l’un des atouts de nos formations de photographe de part les conditions optimales de travail qu’il propose.

Les financements

Cette formation à la photographie peut aussi bien s’effectuer dans le cadre :

• Du CPF (ancien DIF), en faisant directement votre demande sur la plateforme Mon Compte Formation
Vous retrouvez nos formations en entrant les mots clés, BEP Photo et notre code postal, 94200.

• Du Projet de transition / CPF de transition professionnelle (ancien CIF) en déposant une demande de financement auprès de Transitions Pro (ancien FONGECIF) présents dans toutes les régions françaises. Pour tout complément d’information, connectez-vous sur le site de Transitions Pro de votre région. En Ile-de-France, par exemple, https://www.transitionspro-idf.fr

• D’une demande auprès de Pôle-Emploi

• D’un auto-financement

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP)

Quels sont les objectifs du Projet de Transition Professionnelle ? 

Le Projet de Transition Professionnelle se substitue à l’ancien dispositif du CIF, supprimé depuis le 1er janvier 2019 : il permet, en effet, une continuité de financement des formations de reconversion avec congé associé. Toutefois, ses contours et modalités d’accès ont évolué.Le projet de transition professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. Dans ce cadre, le salarié peut bénéficier d’un droit à congé et d’un maintien de sa rémunération pendant la durée de l’action de formation. 

Qui peut bénéficier d’un Projet de Transition Professionnelle ? 

Pour bénéficier d’un Projet de Transition Professionnelle, le salarié doit justifier d’une ancienneté d’au moins vingt-quatre mois, consécutifs ou non, dont douze mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs. L’ancienneté s’apprécie à la date de départ en formation du salarié.Par dérogation, des modalités particulières d’ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l’issue de leur CDD (conditions similaires à l’ancien congé individuel de formation), et pour les salariés intérimaires ou intermittents du spectacle.La condition d’ancienneté n’est pas exigée pour les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapées (OETH)et les salariés licenciés pour motif économique ou pour inaptitude, n’ayant pas suivi de formation entre leur licenciement et leur nouvel emploi. 

Quelles sont les démarches à accomplir auprès de l’employeur ? 

Le salarié présente à son employeur dans un délai de 60 jours (ou 120 jours pour des stages d’une durée continue de plus de 6 mois) une demande écrite d’autorisation d’absence qui indique avec précision l’intitulé, la date d’ouverture, la durée de la formation, ainsi que l’organisme qui la réalise. Que peut répondre l’employeur ? Si le salarié remplit les conditions d’ouverture du droit au Projet de Transition Professionnelle (ancienneté, délai de franchise) et respecte la procédure de demande d’autorisation d’absence, l’employeur ne peut pas s’opposer au départ en formation du salarié et doit répondre au salarié dans les 30 jours suivant la réception de la demande de congé. En l’absence de réponse de l’employeur dans le délais imparti, l’autorisation de congé est acquise de plein droit.L’employeur peut cependant en reporter la date s’il estime que cette absence pourrait avoir des conséquences préjudiciables à la production et à la marche de l’entreprise (avec consultation Comité social et économique) et pour effectifs simultanément absents. 

Qui finance le Projet de Transition Professionnelle ? 

Depuis le 1er janvier 2020, les Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR – appelées associations Transitions Pro*1 (ATpro ) – se sont substituées aux Fongecif et assurent le financement du projet de transition professionnelle sous conditions d’examen des dossiers et sérieux des demandes.

Le programme

Le BEP de photographie en reconversion professionnelle, conçu pour former au métier de photographe, avec validation des acquis se déroule sur 35 semaines de septembre à juin soit environ 1200 heures de formation à l’année. La formation se déroule à temps plein (35h/semaine) du lundi au vendredi. 

Les enseignements abordés recouvrent la plupart des domaines professionnels de la Photographie

Studio  (7 heures par semaine)
Étude et réalisation de photographies de communication publicitaire, industrielle, de catalogue, d’illustration. L’année scolaire est divisée en plusieurs séquences de travail qui permettent aux stagiaires d’apprendre différentes techniques photographiques. A chaque séquence, un thème de travail est mis en place : le portrait, le culinaire… Les stagiaires peuvent ainsi travailler toutes les techniques apprises sur un thème commun à toutes les matières.

Reportage (4 heures par semaine)
Étude et réalisation de photographies en extérieur : paysage, architecture.

Numérique  (4 heures par semaine)
Traitement des images avec le logiciel « Photoshop »

Laboratoires noir et blanc  (4 heures par semaine)
Développement, tirage noir et blanc, sensitométrie appliquée. Les stagiaires apprennent à manier le matériel mis à leur disposition.

Post-Production (4 heures par semaine)
Mise en page avec le logiciel « InDesign »

Histoire de l’art et de la photographie  (4 heures par semaine)
Approche des courants artistiques et photographiques.

Ouverture professionnelle (4 heures par semaine)
Préparation des stagiaires à l’insertion professionnelle (découverte des différents secteurs de la photographie, choix du statut, techniques de prospection, etc.)

Prendre contact

Pour tout renseignement  sur la formation et les financements possibles, contactez :

Christelle Ducoeur
Responsable du développement et des partenariats
01 46 58 45 20

En savoir plus

Découvrez les photos réalisées en BEP Photo

Venez à notre rencontre via notre Porte Ouverte Virtuelle :

Consultez nos articles présentant la formation de BEP en Reconversion Professionnelle :

Documentation