Google+

Le CE3P participe aux J.E.E.P. 2016

Le CE3P participe aux J.E.E.P. 2016
12
Mai
  • L'équipe du CE3P
  • Actualités, Actualités CE3P
    • bac pro de photographie, bac pro photo, bep de photographie, bep en reconversion, bts de photographie, bts photo, CE3P, ecole de photographie, témoignages formation,

Cette année, le CE3P participe pour la première fois aux Journées Européennes des Ecoles de la Photographie qui auront lieu le week-end du 20, 21 et 22 mai à Paris au Centquatre en parallèle du festival Circulation. Au cours de ces trois jours, vous pourrez découvrir les séries photographiques de trois de nos diplômés 2015 et vous informer sur nos formations initiales et continues.

 

Clémentine Gras

Sans visage par Clémentine Gras
Promotion Formation aux techniques de l’image 2015.
www.clementinegras.fr

Clémentine cultive l’esthétisme de l’absurde. Elle s’inspire de son quotidien pour en exprimer toute la poésie en attirant notre regard sur ces petits détails si chers à son œil. Chacune de ses photographies fonctionne donc comme une scénette incongrue qui, en magnifiant le banal, nous surprend, nous amuse ou nous émeut. La couleur intervient comme une signature : maîtrisée mais non malmenée, elle vient souligner le corps par touches ou au contraire par grands à plats. Car c’est bien en cela que réside le talent de Clémentine, dans ce fragile équilibre entre instant quotidien et mise en scène troublante, elle nous offre la poésie des matières et la sensibilité des formes.

 

 

Isabelle ScottaLa dernière Image par Isabelle Scotta
Promotion BEP en reconversion professionnelle 2015.
www.isabellescotta.fr

« Ma pratique de la gravure à l’eau-forte m’a amené à observer la matière dans ses différentes métamorphoses. La photographie m’accompagne dans cette même quête du détail, du noir et blanc et des surfaces rongées, gravées…
Pour ma série « La dernière image », je me suis attachée au processus de disparition des stèles et médaillons funéraires. Ces effigies du 19ème s. conjurent la disparition des êtres chers, les idéalisent, préservent leur mémoire et leur présence face à l’assaut du temps. Mais le temps érode toute matière et les visages s’effacent peu à peu jusqu’à faire disparaître ces hommes et ces femmes une nouvelle fois. »

 

Hugo VandewieleObsolètes – Série nature morte documentaire par Hugo Vandewiele
Promotion BTS 2015.
hugovandewiele.tumblr.com

« La série « Obsolète » a été réalisée en studio. Une première pour moi, une véritable rencontre en réalité, faite de découverte et de patience.
Les objets sont méticuleusement choisis pour leur forme, leur matière, mais aussi leur histoire connue ou supposée. Ils sont trouvés ça et là, dans des greniers, des caves, le fond d’armoires. Ils sont là, oubliés, abandonnés, remisés parce que devenus inutiles.
J’ai dépoussiéré ces objets, décrassé, les ai rendu presque présentables… mais à quoi bon leur donner une nouvelle vie sans fonction dans ce monde présent. Je les ai noyé dans de la peinture noire et les ai fondu dans l’obscurité comme pour certifier leur disparition certaine.
Ces objets sculptent le passage du temps. S’ils nous laissent une trace mémorielle d’une période révolue, ils sont des allégories de l’obsolescence et du vieillissement. »

 

Pour venir nous rencontrer :
Le CENTQUATRE-PARIS // 5 rue Curial // 75019 Paris // Ⓜ Riquet Ⓜ Stalingrad Ⓜ Marx Dormoy
L’accès aux JEEP est gratuit pour les visiteurs.
Horaires : Vendredi de 12h à 19h, Samedi et dimanche de 11h à 19h